Bricoler quand on est senior

avril 7, 2021 12:59

Le bricolage chez les seniors

 

Qui a dit que les seniors étaient inactifs ? Bien au contraire ! Cette nouvelle vie de retraité permet de s’adonner aux activités que l’on aime et permet d’en découvrir de nouvelles. Bricoler chez soi est une activité idéale pour garder la forme tout en douceur…mais attention à ne pas se blesser.

 

 

yes we canne bricolage

Le bricolage : une activité pour tous, y compris pour les personnes âgées

Le bricolage est une activité quotidienne qui peut rapidement devenir une passion et occuper les journées. Réparer la cafetière ou un portail, repeindre des volets ou tout simplement monter un meuble, les activités manuelles sont des actions essentielles. Elles aident à rester en bonne santé et à conserver une vie active. Le bricolage permet au corps et à l’esprit de rester actifs. Certaines études ont démontré que seniors pratiquant le bricolage ou une activité similaire restaient plus longtemps autonomes.

« Les bricoleurs se bonifient avec l’âge ».

En 2017, le site de e-commerce spécialisé dans les équipements de bricolage et de jardinage, Manomano.fr, a publié les résultats d’un baromètre dédié exclusivement aux seniors. Cette enquête révèle notamment que l’expérience fait souvent toute la différence. Ainsi, les seniors de plus de 50 ans sont largement plus polyvalents en ce qui concerne le nombre de tâches de bricolage qu’ils sont capables de réaliser. Ils proposent 71 tâches différentes quand les personnes entre 20 et 29 ans n’en comptabilisent que 66. Quant à ceux de moins de 20 ans, « seulement » 59.
Dans notre quotidien, nous avons toutes et tous été amenés à nous lancer dans des opérations de bricolage. Bien sûr installer une étagère ou tapisser une pièce entière ne demande pas le même effort ou le même équipement. Il est donc nécessaire de prendre en compte deux aspects fondamentaux avant de se lancer : tenir compte de ses capacités et connaissances ; et bien s’équiper.

 

Bricoler en toute sécurité !

Avec l’âge, la force du corps et la fluidité des mouvements ne sont plus les mêmes. Il faut donc choisir des activités de bricolage en adéquation avec sa condition physique. Il est parfois compliqué pour un expert du bricolage de prendre conscience qu’il ne peut plus entreprendre les mêmes tâches. Cela ne veut pas dire qu’il faille tout abandonner. Au contraire, il faut demander de l’aide autour de soi, pour être épaulé en toute sécurité. Quand on est senior, la prise de risque n’est pas raisonnable, il faut rester prudent et opter pour des activités sûres et sans danger.
Une étude réalisée en 2016 a démontré que les blessures à la main sont les plus courantes chez les bricoleurs, surtout durant les mois de beaux temps. Un grand nombre de cas est lié à l’utilisation de scies électriques mais également à des cutters utilisés à mauvais escient ou trop brutalement. Sans oublier le malheureux coup de marteau sur le pouce !

 

bricolage senior infographie

 

Quelques conseils pratiques :

– Bien lire les notices d’utilisation et d’entretien avant d’utiliser pour la première fois des équipements spécifiques. Surtout si, vous devez procéder à une opération de montage au préalable
– En fonction des travaux à effectuer, pensez à protéger vos mains à l’aide de gants de travail, vos yeux, vos pieds avec des chaussures adaptées ou encore vos oreilles si nécessaire
– Bricolez dans un endroit suffisamment éclairé et aéré, surtout si vous utilisez des produits chimiques et toxiques
– Soyez prudent si vous utilisez des équipements électriques ou des outils dangereux
– Restez concentré si vous faites une activité longue et répétitive
– Travaillez sur une surface stable et propre pour éviter de glisser ou de faire tomber un outil
– Rangez vos outils dans un endroit sécurisé, débranchez les appareils électriques lorsque vous faites une pause, et toujours, bien entendu, avant de les nettoyer
– Et surtout, soyez particulièrement alerte et prudent si vous travaillez sur une échelle !

 

Petits travaux de bricolage : source de revenus pour les seniors

Pour les seniors, pratiquer une activité de bricolage est un bon moyen de ne pas quitter la vie active d’un seul coup tout en continuant à conserver un lien avec les personnes extérieures. Pour certains bricoleurs seniors, cela peut aussi être une source de revues complémentaires. Aujourd’hui, il est de plus en plus courant de trouver des sites spécialisés ou des petites annonces de retraités proposant leurs services pour de petits travaux (peinture, réparation, dépannages…). Ces bricoleurs retraités bénéficient d’une grande expérience. Au fil des années, ils ont acquis plusieurs compétences pour aider les particuliers à résoudre des problématiques du quotidien, pour lesquelles il est parfois complexe de solliciter un professionnel.

 

Bricolage : source de partage des connaissances et des échanges intergénérationnels

Bricoler n’est pas réservé aux personnes actives ou expérimentées. Au contraire, pour les novices, il existe de plus en plus d’ateliers dédiés aux seniors. C’est une excellente initiative pour faire de nouvelles connaissances tout en s’adonnant aux activités de bricolage. Et pour les seniors connectés, Internet fourmille de sites dédiés, de forums ou de blogs où ils peuvent facilement trouver des conseils pratiques et des tutoriels adaptés. Depuis plusieurs années, le bricolage est devenu un véritable phénomène de mode. Aujourd’hui, s’est démocratisé, et ne se trouve plus limité aux personnes expérimentées. De plus en plus de femmes, quel que soit leur âge, se mettent au bricolage.

A l’inverse, les seniors prennent parfois le rôle de professeur. Que ce soit lors d’ateliers en présentiel ou sur des plateformes participatives, les seniors s’engagent de plus en plus pour partager bénévolement leur savoir-faire en matière de bricolage. Lors de ces échanges, les seniors transmettent leurs connaissances, leur expérience et leur savoir-faire.

 


Yes we canne :

Qu’est-ce-que le bonheur chez les seniors ?

voir article