Orthographe avec MICHEL RIGAUD

août 20, 2019 2:15

La dictée : les résidents Rennais révisent l’orthographe

 

Cet article a été rédigé par Michel RIGAUD, résident de la résidence services seniors Espace & Vie Rennes Mabilais qui propose, régulièrement aux résidents,  des dictées qu’il a lui-même concoctées.

Ainsi, initialement l’animatrice de la résidence, Marie-Christine THOMAS proposait la dictée de Bernard PIVOT ; à présent, les résidents suivent la dictée de Michel RIGAUD. Animée par lui-même et avec la collaboration de l’animatrice Marie-Christine, qui obtient un grand succès.

 

« Je suis entré à l’Ecole Normale de Rennes en 1948 pour obtenir un poste d’instituteur en 1952. Directeur d’une école de deux classes à Plerguer, je suis devenu directeur d’une grosse école rennaise en 1968 lors du lancement de la Zup Sud, et ai quitté ce poste en 1986. A la suite de deux défaillances de tension j’ai atterri, ici à la Mabilais, en février 2018. Dans ma tête la solitude était insupportable. Je fuyais l’isolement, avec l’envie de côtoyer des séniors ayant cette même envie. Et je désirais communiquer ce virus aux autres en alliant sérénité retrouvée et liberté préservée.

Très vite, j’ai pensé qu’il fallait qu’on se rencontre pour bavarder, évoquer nos passés et réfléchir à faire vivre notre salle d’animation sous la houlette de Marie-Christine, notre animatrice. J’ai lancé une séance hebdomadaire de 2 heures en ressuscitant mon passé d’enseignant. J’ai lancé la dictée suivie d’un exercice à trous ou à fautes. Et, je crois que cela marche.

Ces deux heures permettent à chacun de se remémorer son passé. Et de faire fonctionner ses neurones paresseux, sans oublier des débats que ces réunions engendrent.

Voilà mon envie et mon plaisir. »

Michel

 

Rennes Mabilais orthographe

Voici un exemple : la dictée du 7 août 2019 concoctée par Michel RIGAUD

 

La fête du jasmin

 

Au mois d’août, en Provence, la ville de Grasse, connue pour être la capitale du parfum, rend hommage à l’une des deux fleurs auxquelles elle doit sa renommée, le jasmin. La première fête eut lieu en 1946. Pendant les trois jours que dure l’évènement, la ville est décorée de guirlandes de fleurs violettes. Les femmes s’habillent en boutons de fleurs et jouent des instruments médiévaux ; les enfants assistent à des spectacles de marionnettes sur le thème des fleurs.

L’attrait principal consiste en un défilé au cours duquel les pompiers aspergent la foule d’eau infusée au jasmin. Des jeunes femmes lancent des fleurs dans la foule et des hommes coiffés de chapeaux melons traversent, sur des échasses, les rues pavées jonchées de pétales. Il y a plusieurs siècles, Grasse connaissait un florissant commerce de cuir, mais le procédé de tannage donnait une mauvaise odeur à la marchandise. Un parfumeur local eut l’idée d’offrir une paire de gants parfumés à Catherine de Médicis, reine de France de 1547 à 1559. Une industrie venait de naître.

 

 

Exercice d’orthographe proposé aux résidents

 

9 mots à placer :

AIR            AIRE          AIRENT             ERE           ERRE                  ERS  HAIRE               HERE                  HERES

 La bonne place des mots

La lettre R hérissait le pauvre __________ qu’une tare héréditaire empêchait de la rouler. « Si le ver-vert m’oyait, quelle misère ! » larmoyait-il en laissant sa galère sur son _________ , dériver vers Nevers. « De quoi aurais-je l’________ ? Errerai-je longtemps, dans cette __________ plus vulgaire que chrétienne, où les aigles _________ encore sur le mont Ararat, avant qu’un ermite, portant __________ débraillée et cilice éraillée, m’éradique ce travers ? » Mais voyant hérité des terres d’un notaire, dont l’____________ était considérable, il s’y terra, observant les __________ qui se gavaient d’__________ avant de devenir des cerfs.

 

CORRECTION

La bonne place des mots

La lettre R hérissait le pauvre HERE qu’une tare héréditaire empêchait de la rouler. « Si le ver-vert m’oyait, quelle misère ! » larmoyait-il en laissant sa galère sur son ERRE, dériver vers Nevers. « De quoi aurais-je l’AIR ? Errerai-je longtemps, dans cette ERE plus vulgaire que chrétienne, où les aigles AIRENT encore sur le mont Ararat, avant qu’un ermite, portant HAIRE débraillée et cilice éraillée, m’éradique ce travers ? » Mais voyant hérité des terres d’un notaire, dont l’AIRE était considérable, il s’y terra, observant les HERES qui se gavaient d’ERS avant de devenir des cerfs.

 

 

 

 


 

Vous souhaitez obtenir une brochure de la résidence Espace & Vie de votre choix ? Obtenir une étude personnalisée pour emménager dans notre résidence ? « Cliquez sur Obtenir une brochure »

brochure bouton