L’amour chez les seniors

février 12, 2021 3:14

L’amour chez les personnes âgées : s’épanouir, profiter de la vie et partager des moments de complicité

La vie affective, sentimentale et sexuelle des seniors est encore trop souvent considérée comme un sujet tabou. Quel que soit son âge ou sa situation familiale, nous sommes toujours en quête d’amour. Et aussi, n’oublions pas la  tendresse, la complicité, le partage, à deux. Avec l’âge, la vie amoureuse se vit différemment mais est toujours essentielle. Chez les seniors, le rythme et les attentes évoluent mais la passion et l’engagement personne sont toujours présents.

 

amour et seniors

Continuer à s’aimer avec l’âge

Pour beaucoup d’entre nous, le mois de février est indissociable de l’amour avec la Saint-Valentin. La fête des amoureux concerne toutes les générations. Il est bien connu que la recherche de l’amour et du bonheur est universelle. Cela, sans se soucier des des considérations d’âge ou de milieu social. Au fil des années, le sentiment amoureux et passionnel des débuts peut laisser place à l’affection et à la tendresse. Ce type d’amour peut avoir de nombreux avantages.

Tout d’abord, le sentiment de protection et de sécurité. Les personnes âgées se sentent plus rassurées en vivant à deux. La bienveillance, la connaissance des habitudes de l’autre, les petites attentions du quotidien rassurent et amplifient ce sentiment de protection. Sortir, partir en vacances, avoir des loisirs communs…, c’est toujours plus agréable de partager ces moments de convivialité et de complicité à deux.

Après la retraite, le rythme du quotidien change. Les seniors ont plus de temps pour partager des envies communes, découvrir de nouvelles activités, rencontrer de nouvelles personnes. Ou, tout simplement prendre le temps d’être à deux, de discuter et de partager des idées.

Découvrir le récit d’un couple de résidence Espace & Vie à Précigné : Vieillir ne rime plus avec désir ?

(Re)trouver l’amour après 60 ans ?

En France, de nombreuses personnes âgées souffrent de solitude et d’isolement social. Après le décès de leur conjoint ou une séparation mais aussi avec l’éloignement de la famille, c’est plus de 4 millions de personnes de plus de 60 ans qui vivent seules. Nombreux sont donc les seniors à vouloir refaire leur vie et partager le temps libre de leur nouvelle vie de retraité avec quelqu’un. Et les seniors sont de plus en plus nombreux à écrire une nouvelle page de leur histoire en passant devant monsieur le maire.

En 2011, près de 2 600 couples, âgés de 70 ans ou plus, se sont mariés.

amour seniors mariage

Contre 6276 couples âgés de 70 ans et plus en 2018 selon l’INSEE. Les mentalités changent et de plus en plus de personnes âgées osent se lancer dans cette nouvelle aventure. 57% des 70 ans et plus estiment qu’ils peuvent encore refaire leur vie, selon un sondage Via Voice commandé par le Ministère des Affaires Sociales en charge des personnes âgées.

Il est vrai que la situation sanitaire actuelle freine de façon drastique les possibilités pour les personnes âgées, plus fragiles aux risques de contamination liés à la Covid-19, de faire de nouvelles rencontres. S’inscrire à des clubs de sport ou des clubs seniors était en effet une bonne approche pour faire de nouvelles rencontres. Les activités proposées sont nombreuses et s’adaptent à toutes les envies (activités manuelles, artistiques, ludiques ou intellectuelles). Ces clubs ou associations peuvent aussi mettre à disposition des espaces de rencontres et organiser des séjours ou des sorties…, occasions idéales pour rencontrer des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt.

En cette période particulière, une autre méthode a le vent en poupe : les sites de rencontres sur Internet ! Internet offre l’occasion de rencontrer des personnes de tous horizons, d’établir une correspondance amicale ou romantique. Aujourd’hui, il existe de plus en plus de sites de rencontres spécialisés pour les seniors et 50 et plus. En France, 500 000 seniors de plus de 75 ans y recourent pour trouver une personne avec qui partager des moments agréables, ou s’investir sérieusement dans une relation. Et il n’est pas rare de découvrir des témoignages de seniors ayant retrouvé un amour de jeunesse grâce aux réseaux sociaux.

Coup de foudre pour son voisin de palier ou de table…

Les établissements pour personnes âgées (résidences services seniors, maisons de retraite…) offrent une vie sociale active. Grâce aux nombreuses animations proposées et aux temps d’échange entre les résidents, de nouveaux liens se créent. Il n’est pas rare de voir certains d’entre eux trouver la perle rare. « J’ai rencontré des couples qui se sont trouvés à plus de 90 ans. Et pas des personnes qui se mettent ensemble fautes de mieux, non, des histoires d’amour sincères. C’est très émouvant » (Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée aux Personnes Âgées lors d’une interview au Figaro). Les équipes des résidences Espace & Vie sont les témoins réguliers de jolies rencontres.  « En tant que directrice, nous devenons confidents, source de renseignements pour la jolie femme aux cheveux blonds, ou pour cet homme élégant qui est assis au restaurant. Nous devenons témoins de paroles rassurantes, de gestes tendres, de regards coquins, nous devenons témoins d’histoires d’amour pleines de tendresse et de complicité », Céline Le Moal, directrice de la résidence Espace & Vie de Précigné. Grâce à ces rencontres, les seniors partagent des moments de confidences, de complicités et de tendresses pour s’épauler au quotidien et s’aimer. La confiance l’un envers l’autre permet souvent de remonter le moral de chacun et surtout de garder « l’énergie de vie ».

Briser le tabou de la sexualité des seniors

Avoir une sexualité épanouie à 20 ans, 50, 70 ou plus, c’est possible et c’est bon pour la santé. La vie sexuelle ne s’arrête pas après 60 ans. L’activité sexuelle est considérée, selon les scientifiques et professionnels, comme favorable à la santé du cœur. Elle permet ainsi la production des hormones dite du « plaisir », à savoir la dopamine et les endorphines. Elle participe également au bon fonctionnement des défenses immunitaires.

64 % des hommes et 37 % des femmes âgés de 70 à 79 ans estiment que la sexualité reste pour eux un centre d’intérêt important.

Les gérontologues sont d’accord pour dire que, la sexualité peut ralentir, les érections durer moins longtemps et le désir disparaître, mais pas le plaisir, qui peut surgir à un âge avancé.

La sexualité se réinvente en vieillissant. Il est nécessaire d’adapter leur sexualité au changement de leur corps, à l’évolution de leur désir sexuel et à l’altération de leur plaisir.

Communiquer sur le désir de soi et le désir de l’autre est primordial pour partager le désir ensemble. La communication sur la sexualité au sein du couple permet de trouver des solutions pour maintenir le désir. La sexualité n’est pas un sujet tabou pour les personnes âgées, mais c’est l’image que la société reflète. Les seniors réinventent leur sexualité.

Une sexualité sensuelle a remplacé une sexualité de soumission et d’obligation conjugale. Vieillir ne rime plus avec désir, si le plaisir rime avec performance, mais Vieillir rime avec désir, si désir rime avec plaisir. », Sébastien Landry, psycho-sexologue et sexothérapeute


 

Voir l’article :